Investissement immobilier : les 4 chiffres clefs à retenir en 2018

30 mai 2018

Entre la hausse des prix de l'immobilier dans les principales villes de France et la lente (très lente) ascension des taux de crédit, on pourrait croire que l'année en cours s'annonce bien sombre pour le secteur. Pourtant, il n'en est rien. En conservant à l'esprit quelques chiffres, 2018 s'avère être un bon cru pour les investisseurs immobiliers.
1,48%
C'est le taux moyen (hors frais d'assurances et toutes durées confondues) auquel il était possible d'emprunter au 1er trimestre 2018. C'est sur ce taux que les acquéreurs qui souhaitent investir doivent porter leur attention. Si tous les experts annoncent, mois après mois, une prochaine remontée des taux, force est de constater que cette ascension sera des plus lentes. En effet, au premier trimestre 2017, le niveau moyen des taux de crédit immobilier n'était que de... 1,46%.
2021
C'est la date jusqu'à laquelle sera effectif le dispositif d'investissement locatif Pinel. Plus exactement le 31 décembre 2021. Les investisseurs dans l'immobilier neuf peuvent ainsi encore profiter d'un avantage fiscal pouvant atteindre les 21% à condition de mettre en location le logement acheté durant 12 ans dans les zones A, A bis et B1. Le bien doit être loué nu, à un prix inférieur de près de 20% au marché du secteur concerné. Le prix de la propriété, quant à lui, ne pourra pas excéder les 300 000 € ou les 5 500 € par m². Le logement peut être loué à un ascendant ou à un descendant du propriétaire.
7%
Niveau de rendement possible lorsqu'on met en location un bien ancien. Toutefois, ce niveau de rendement n’est pas systématique. Il vaut surtout pour les investissements réalisés dans les villes moyennes et non pas les grandes métropoles régionales, où il avoisinerait davantage les 4 à 5% (2 à 3% à Paris). Pour maximiser ses rendements, il peut être intéressant de regarder les logements situés à proximité de transports en commun, en périphérie des grandes villes et bénéficiant d'un niveau de charges limité.
1,3 million
C'est le montant à partir duquel un contribuable est redevable du nouvel Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). Lorsque le patrimoine immobilier d'un particulier atteint cette somme au 1er janvier de l’année, il est redevable de l’IFI. Certains biens sortent toutefois en tout ou partie de cette évaluation : résidence principale, biens professionnels… Une évaluation patrimoniale qui sera donc à anticiper pour les contribuables concernés.
VANEAU Immobilier
Tel : 01 48 00 88 75
contact@vaneau.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt.