Patrimoine : toujours autant de succès pour les SCPI

30 octobre 2017

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) n’en finissent pas de séduire. Preuve en est, une collecte record sur les six premiers mois de 2017. La raison ? Ces produits investis en immobilier commercial assurent un rendement régulier aux épargnants tout en leur épargnant la gestion relative aux biens immobiliers classiques.

L’engouement pour les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ne faiblit pas. Preuve en est, la collecte, c’est-à-dire les nouvelles souscriptions d’épargnants, a atteint 3,8 milliards € (+56% sur un an) au premier semestre 2017. Un montant inédit.

La capitalisation de ces sociétés, longtemps restées confidentielles, a atteint au 30 juin 2017 le niveau record de 47,7 milliards € (+17,5% en un an). Parmi ces véhicules, les SCPI dites de « rendement », investies principalement en immobilier commercial connaissent un grand succès auprès des épargnants. De plus, au vu de la faiblesse des taux actuels, l’épargnant bénéficie d’un fort effet de levier pour acquérir ses parts.

Un complément de retraite

Le premier facteur de cet engouement est la régularité des rendements. En effet, les SCPI achètent, gèrent un portefeuille d’actifs immobiliers commercial pour en redistribuer les loyers aux épargnants. Ce qui en fait un complément de revenus idéal, notamment dans l’optique de la retraite. L’année dernière, ces produits d’épargne ont atteint une rentabilité moyenne 4,65% selon l’indice EDHEC, IEIF (Institut de l’épargne immobilière et Foncière) immobilier d’entreprise France. Pour l’épargnant, aucune question de gestion ne se pose puisque celle-ci est délégué à la société qui pilote la SCPI.

Plus rémunérateur que le logement

Deuxième facteur clef de ce succès : l’achat de parts de SCPI permet de se positionner sur des actifs difficilement accessibles en direct, comme les bureaux, murs de boutiques, entrepôt… L’immobilier commercial demeure un segment plus rémunérateur que l’habitation. Les tickets d’entrées sont faibles, ils débutent à quelques centaines euros. En conséquence un épargnant peu accéder à ce patrimoine pour des montants bien moindre qu’en direct.

Des actifs en France et à l’étranger

Dernier élément, l’épargnant bénéficie d’une mutualisation de son risque. La SCPI investi dans un portefeuille de biens locatifs d’activité, de natures et de localisation différentes. Cette mutualisation du risque est d’autant plus effective que les SCPI n’hésitent plus à investir hors de nos frontières, comme en Allemagne, en hollande ou en Italie. 

Mathias le Ponner
Directeur Exell Finance

Exell Finance, spécialiste de la gestion de patrimoine depuis 1999, accompagne ses clients dans leurs projets patrimoniaux en leur proposant une large gamme d’actifs : Loi Pinel, Loi Malraux, LMNP, SCPI, Assurance Vie…

Exell finance
50 rue de Châteaudun, 75009 Paris
CONTACT N°AZUR 0 825 560 060
www.exellfinance.fr  

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt.